4 Cliquez pour agrandir

Chambre d’hôte

PrésentationHistoirePhotos & Visite virtuelleTarifsRéservationSur les écrans
Au-delà de la façade néogothique du XIX ème siécle, le 6, Mandel offre un univers inédit, paré d’une somptueuse chambre d’hôte.
Jean-Christophe Stöerkel s’est entouré d’artisans de talent, pour réinventer un espace à l’image de Christian Dior et de son ami Jacques Homberg, dans une atmosphère année 50.
Les nuances du fameux gris perle se déclinent des précieuses toiles de Jouy rééditées chez Frey, aux murs en trompe-l’oeil de Denis Berteau.
Succès d’une alchimie entre des matériaux innovants et le prestigieux héritage de la demeure.
Lové dans le lit soyeux ou enclin à la rêverie sur le petit balcon en rotonde, l’hôte s’évade sous le regard bienveillant de la Tour Eiffel.
© »Hôtes et Demeures »

Jacques Homberg et Christian Dior : une amitié qui durera de 1938 à la mort du grand couturier en 1957.

 

Jacques Homberg fut l’ami de Christian Dior. C’est avec lui qu’il prendra en 1938 son appartement du 10, rue Royale.

Les deux hommes ont en eux le culte de la discrétion, des antiquités Belle-Epoque et des objets issus des différentes cultures du monde.

Ils arpenteront toute l’Europe pour chiner les plus belles pièces d’antiquité.

Comme le mentionne Marie-France Pochna, qui a recoupé près d’une centaine de témoignages pour écrire la biographie de C. Dior : «  Tout en gardant une discrétion extrême- pour ne pas dire maladive – Dior s’est émancipé sur ce terrain là. Il partage son existence avec un ami qui vit sous son toit (toit dont Jacques Homberg est propriétaire), rue Royale.

C’est un garçon de bonne famille avec lequel le jeune Christian partage beaucoup d’affinités. (…). On parcourt à deux les musées d’Europe, on fait la chasse aux antiquités 1900, on échange ses impressions sur la beauté de la campagne française dont Dior raffole. »

(cf : Christian Dior par M-F Pochna)

Autant Christian est timide et plutôt rond, autant Jacques est élancé et grand pour l’époque. On peut en prolonger le portrait assez sommairement à l’aide des notes inédites des archives de Marie-France Pochna. Des mots reviennent sans cesse dans différents témoignages : Jacques est jugé comme un homme « très cultivé » « parfois froid et distant » « sûr de sa supériorité »… un vrai « top modèle » aussi, fin et distingué aux gestes expressifs.

Jacques Homberg (1915-2000) :

Enfant d’un couple divorcé très rapidement après la première guerre mondiale, « un scandale » pour l’époque dans les milieux de la grande bourgeoisie, le jeune Jacques reste vivre avec son père, lui même d’une famille très impliquée dans le milieu bancaire de son époque et qui compte un des fondateurs de la Société Générale.

Le futur ami de Christian Dior héritera de son père des nombreuses collections d’art ainsi que de sa passion pour celles-ci.

Cet héritage lui permettra de mener une vie aisée toute sa vie durant.

Nombre de ces pièces font maintenant partie des collections des plus grands musées du monde : Le Louvre, le musée Guimet, MET de New York et bien d’autres encore.

Jusqu’à la disparition du couturier, devenu célèbre, ils ne cesseront de se voir et de s’apprécier (cf le carnet de rendez-vous de Christian Dior : dernier rdv avant son dernier voyage pour l’Italie le mercredi 9 octobre 1957 : Jacques Homberg) carnet exposé au musée Dior à Granville.

Le 6, Mandel est la dernière demeure de Jacques Homberg où il décèdera en 2000. Il achète cet hôtel particulier en 1956 à la Princesse de Caraman Chimay.

Christian Dior habite à deux pas de là, Bd Jules Sandeau. Ils ne peuvent se passer de leurs avis respectifs avant toute acquisition.

Le décor Art Nouveau qui habille l’intégralité des étages de l’actuel 6, Mandel les séduit.

Ils décideront de le garder intact et de le restaurer.

Chacune de ces pièces fut décorée par l’une des anciennes propriétaires du lieu : la grande comédienne du cinéma muet américain, Pearl White (sépulture au cimetière de Passy, Trocadéro).

Jean-Christophe Stöerkel a décidé de rendre hommage à ces deux éminentes personnalités en reprenant de nombreuses références de l’histoire de leur vie personnelle et professionnelle pour le nouveau décor de sa chambre d’hôte en lieu et place de l’ancienne chambre de Jacques Homberg.

On pourra y retrouver notamment un clin d’œil aux moulures et motifs de la toile de Jouy « escarpolette » utilisée dans leur de appartement de la rue Royale, ainsi que dans les décors de la première boutique du 30, avenue Montaigne (1946).

Sur le mur à gauche du lit, une photo originale de Dior et Lucky, l’un de ses mannequins fétiche en février 1954

Au dessus du meuble Napoléon III, une photo originale de Dior présentant « La robe Blenheim » au Blenheim Palace à Londres devant la Princesse Margaret en novembre 1954.

Une photo d’Emile Savitry (élève de Brassaï), Christian Dior sur son bureau en train de dessiner.

Au-dessus du lit, une photo d’une célèbre toile de Gruau (ami de Christian Dior ayant contribué à de nombreuses campagnes publicitaires pour les diverses collections et parfums de la grande maison). De plus, le choix de cette œuvre rouge, un clin d’œil à la couleur préférée du grand couturier… qui l’aurait imaginé !

. Le velours gris de son salon Bd Jules Sandeau 75016

. Le dessus de lit en velours confectionné avec les plis Dior.

. Les capitons, tête de lit et fauteuil crapaud, tant appréciés par Christian Dior.

. Chaise médaillon d’époque Louis XVI toujours actuellement représentative de la marque.

. Des passementeries de chez Declercq. Les passementeries ont orné abondamment les décors des nombreux appartements et maisons des deux hommes.

Nuit du lundi au jeudi : 190


Nuit du vendredi au dimanche: 235


Pack week end 2 nuits : 420 €


Pack week end 3 nuits : 610 €


Possibilité de petit déjeuner : 20 € par personne

Pour confirmer votre réservation, veuillez nous envoyer un acompte, soit 50% du montant de votre réservation, en libellant le chèque à l’ordre de Jean-Christophe Stöerkel, à l’adresse suivante:
Natureleï, 6, av. G. Mandel – 75116 Paris.


Votre règlement doit être accompagné des informations suivantes :

  • Votre adresse courriel
  • Votre nom, prénom, et adresse
  • Votre numéro de téléphone où nous pouvons vous joindre en cas d’urgence
  • Votre date de réservation

Une fois le règlement reçu, nous vous confirmons votre réservation.
Si vous avez des souhaits particuliers pour votre séjour, n’hésitez pas à nous en faire part.

Télématin – France 2 – 2 janvier 2012